Archives par mot-clé : Raquel Garrido

Bagnolet : évitons l’imposture !

Plus qu’ailleurs, la vie politique à Bagnolet semble irrémédiablement
marquée par le sceau de l’imposture. Raison de plus pour Michel
Léon d’appeler à voter pour la liste (n°3) Bagnolet, ville écologique,
solidaire et citoyenne.
Continuer la lecture de Bagnolet : évitons l’imposture !

Quelles leçons tirer du premier tour des élections municipales à Bagnolet?

Bien entendu, les circonstances exceptionnelles que nous vivons avec la crise du coronavirus ont conduit à une très forte abstention (61,60%). Mais cela ne rend pas les résultats insignifiants. D’autant plus que l’abstention est forte à Bagnolet (et dans le département) depuis des années: aux municipales de 2014, il y avait 50,81% d’abstention au premier tour et aux élections européennes, 65% en 2009, 68% en 2014 et 57,84% en 2019. Le record absolu d’abstention dans notre ville n’a donc pas été battu ce dimanche…

Pour analyser les résultats, il faut à la fois comparer les pourcentages et les nombres de voix. On peut noter que l’on retrouve le même trio de tête qu’en 2014 : Tony Di Martino, Laurent Jamet et une liste écolo-citoyenne. En 2014, Tony Di Martino et Laurent Jamet étaient ex-æquo à une voix près au premier tour. Cette fois, la liste de Tony Di Martino a creusé l’écart. Tony Di Martino est le seul à progresser à la fois en pourcentage et en nombre de voix par rapport au premier tour de 2014. Il passe de 21,24% en 2014 à 30, 78% en 2020, soit +9,46%. Il passe de 1794 voix à 2075 voix, soit +281 voix. Cela traduit à la fois son bilan de maire et l’élargissement de sa liste aux Écolos solidaires et à la société civile.

Laurent Jamet a fait le chemin inverse, son électorat s’est rétracté. Si son pourcentage passe de 21,25% à 22, 18%, il recule nettement en nombre de voix, passant de 1795 voix à 1495 voix, soit -300 voix. Du coup, l’écart avec Tony Di Martino qui était d’une voix (en faveur de Laurent Jamet) passe à… 580 voix (en faveur de Tony Di Martino) ! On ne peut que le constater, électoralement, l’apport de Raquel Garrido et de LFI est nul. Il ne permet pas au PC de progresser. Étonnante arithmétique politique où 1+1=1 !

Concernant les écologistes estampillés EELV, en pourcentage, Claire Laurence atteint presque le niveau de Mireille Ferri en 2014, 17, 62% contre 17,92%. Mais elle perd un grand nombre de voix, passant de 1514 voix à 1188 voix, soit -326 voix, un recul plus important encore que celui de Laurent Jamet! Elle perd plus d’une voix sur cinq ! Aux européennes, élections comparables on l’a vu pour l’abstention, EELV a obtenu 1371 voix en 2009, 909 voix en 2014 et 1483 voix en 2019. Le nombre de voix de Claire Laurence, 1188 voix, se situe nettement dans la fourchette basse pour EELV dans notre ville. Pourtant la faible participation avantage plutôt EELV car ses électeurs, de par leur profil sociologique, CSP+, votent davantage que les catégories populaires, mais cela n’a pas profité à Claire Laurence…

Les résultats d’EELV au niveau national sont mitigés: ils sont bons voire excellents quand EELV joue la carte de la dynamique et de l’union à gauche comme c’est le cas à Grenoble ou à Bordeaux, ou encore à Lyon, face au maire sortant Gérard Collomb passé du PS à LREM. Mais les résultats sont souvent médiocres quand EELV joue en solo contre la gauche, comme à Paris (10,8%) et encore plus à Marseille (8,94%) alors qu’une candidate ex-EELV arrive en tête avec une liste d’union de la gauche… A Montpellier, aucune des quatre listes EELV ou ex-EELV ne franchit non plus la barre des 10%!

Pour en revenir à Bagnolet, il faut remarquer aussi le résultat de la liste citoyenne conduite par Edouard Denouel qui obtient 13,68% et 922 voix. Elle se situe dans les mêmes eaux que Dynamique citoyenne en 2014 qui avait obtenu 10,40% et 879 voix.

Enfin le score de la liste de Philippe Renaudin associant LREM et la droite toutes tendances confondues est étonnamment bas: avec 8,41% (et 567 voix), la droite ne sera pas présente au 2e tour et au conseil municipal de Bagnolet! Jacques Nio (LR-UDI) avait obtenu 10, 23 % et 864 voix en 2014…

Le report du 2e tour laisse maintenant à tou-tes le temps de la réflexion …