Archives par mot-clé : Tony Di Martino

Pour la santé et les droits sociaux

Les député.e.s et les maires de Bagnolet, des Lilas et de Romainville, ainsi que de nombre d’élu.e.s de ces trois villes, lancent un appel aux habitant.e.s en soutien aux salarié.e.s de la clinique Floréal, en grève pour obtenir des augmentations de salaires et la reconnaissance de leur ancienneté.

Continuer la lecture de Pour la santé et les droits sociaux

Le boycott, c’est foot!

Un vœu de boycott de la coupe du monde de foot au Qatar a été adopté par le conseil municipal avec les voix des groupes Ecolos solidaires et Ensemble pour Bagnolet. Les deux autres groupes se sont abstenus. Le maire s’est cependant engagé à ce qu’aucune manifestation liée à la coupe du monde ne soit organisée par la ville. Texte du vœu et décryptage après match ci-dessous.

Continuer la lecture de Le boycott, c’est foot!

Nouvelle étape pour l’école pêche d’or et la bergerie des Malassis

Les premiers travaux visant la reconstruction de l’école Pêche d’or ont débuté depuis une semaine. L’association Sors de Terre a signé le protocole d’accord tripartite avec la Ville ainsi que l’OPH, voté au dernier conseil municipal (Lire : Pérenniser l’activité de la bergerie)  Voir ci-dessous le communiqué du Maire sur la signature de la convention. Le démontage de la bergerie et son installation provisoire sur d’autres terrains à Bagnolet doivent commencer dimanche 31 juillet. Des organisations écologistes ont encore manifesté leur opposition au projet ces derniers jours : voir leur lettre ouverte à la Première Ministre et nos réponses ci-dessous.

Continuer la lecture de Nouvelle étape pour l’école pêche d’or et la bergerie des Malassis

Soutien aux animatrices et aux animateurs

Depuis une semaine, les animatrices et animateurs sont en grève. Ecolos solidaires tient à exprimer toute sa considération pour leur travail si utile avec les enfants. Pour ceux et celles qui ont sans doute les plus petits salaires de notre ville, la revendication d’être payé.e.s en fin de mois et non pas au bout des deux mois d’été, est bien légitime. La solution in fine trouvée par la municipalité de payer début août toutes les heures effectuées en juillet nous semble satisfaisante. Lire ci-dessous les courriers du Maire aux animateurs et aux parents du lundi 25 juillet et le communiqué de la CGT des Territoriaux de Bagnolet du vendredi 22 juillet.

En décembre 2021, l’inspection générale dénonçait le manque de considération pour la filière animation dans notre pays.  C’est un élément de contexte important à prendre en compte d’autant que rien n’a changé depuis. Lire ci-dessous l’article de la Gazette des Communes (avec lien vers le rapport complet). La crise de l’animation doit beaucoup au manque d’ambition éducative de l’Etat et des collectivités concernant les temps libres de l’enfant., diagnostique la Gazette des Communes dans un article plus récent (juin 2022) -lire extrait ci-dessous.

Continuer la lecture de Soutien aux animatrices et aux animateurs

La solidarité a payé

La préfecture a pris en charge lundi 18 juillet les plus de 300 femmes et enfants qui se trouvaient depuis dix jours dans un campement près du parc des Guilands. Un gymnase a été réquisitionné à Bagnolet ainsi que d’autres installations aux Lilas et à Clichy-sous-Bois. 22 femmes enceintes sont accueillies dans les locaux de la préfecture de région à Paris. Ce premier résultat est à mettre aux comptes des multiples actions  et déclarations des élu.e.s et des associations. Après cette mise à l’abri, la vigilance reste de mise sur le devenir de ces personnes. Rappel des faits et articles d’actu.fr et d’infomigrants.

Continuer la lecture de La solidarité a payé

À Bagnolet, des familles de migrants ne veulent plus être invisibles

Depuis samedi, environ 250 personnes, dont de nombreuses femmes enceintes et très jeunes enfants, vivent dans un campement aux abords du parc des Guilands, à Bagnolet. Face à des services d’urgence saturés, elles dorment depuis des mois à la rue, et n’en peuvent plus. Elles ne veulent plus se cacher, ne veulent plus remballer leurs tentes chaque matin et réclament des hébergements pérennes. Reportage de Julia Drumont dans INFOMIGRANTS.

Le Maire de Bagnolet, Tony Di Martino, a écrit au Préfet pour demander à l’Etat de prendre ses responsabilités et d’accompagner les familles, le Député de Bagnolet et de Montreuil, Alexis Corbière, s’est adressé au Préfet, ainsi que Julien Bayou, secrétaire national d’EELV et député de Paris. Voir les trois courriers après le reportage ci-dessous.

Continuer la lecture de À Bagnolet, des familles de migrants ne veulent plus être invisibles