Archives par mot-clé : Thomet

Fake News – Ex Entreprise Thomet

A Bagnolet, comme dans de nombreuses villes de Seine Saint-Denis, les usines sont parties depuis longtemps mais la pollution est restée!


Certaines candidates voudraient faire croire que la Ville ne prend pas ses responsabilités sur la présence de déchets toxiques abandonnés rue Edouard Vaillant.
Il faut d’abord rappeler que s’agissant d’une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement, seul l’Etat a, en la matière, compétence pour traiter de ces questions. Les services d’hygiène et de santé communaux n’ont d’ailleurs pas le droit d’y pénétrer sans accompagnement des services de l’Etat.

Sur ce sujet, comme sur tous, la Ville a pris toutes ses responsabilités et est même allée au-delà de ses compétences ordinaires.
Il s’agit d’un site anciennement propriété de la société THOMET qui a été mise en liquidation judiciaire.
La Ville a immédiatement saisi la préfecture de la situation et le préfet a enjoint l’ADEME d’intervenir en substitution de l’exploitant.
Par ailleurs, dans le même temps, le Service Communal d’Hygiène et de Santé a mandaté le laboratoire central de la préfecture de police (LCPP) afin de lever tout doute concernant la qualité de l’air intérieur sur et hors site et d’objectiver le risque.
Les concentrations en polluant observées dans l’air intérieur sont sans impact sanitaire attendu pour les occupants des logements contrôlés.
Par ailleurs, la visite d’un certain nombre de logements a conduit la Ville à diligenter des inspections de salubrité au titre des pouvoirs de police spéciale du Maire en matière de lutte contre l’habitat insalubre.
Les conclusions du dernier rapport du LCPP du 23 septembre 2019 sont claires : « Les mesures effectuées du 14 au 21 juin 2019 montrent que les concentrations en tétrachloroéthylène et de trichloroéthylène dans l’air intérieur des logements restent inférieures aux valeurs d’action rapide du HCSP. »

La calomnie et les fausses informations deviennent une habitude pour certains candidats et doivent cesser. Leur pseudo « campagne éthique » n’est qu’un écran de fumée.
Les Bagnoletaises et les Bagnoletais méritent mieux !