Seine-Saint-Denis : championnat des cuisines du monde

La demi-finale a désigné trois duos (dont un de Bagnolet) constitués d’un cuisinier et d’un artiste qui s’affronteront le 24 septembre pour la finale. Lancé avant l’été, ce concours vise à exhaler la diversité et la richesse gastronomique du département. Extraits d’un article d’Elsa Marnette dans Le Parisien.

Saint-Ouen, ce samedi. Aziza Gonon et Vincent Ollinet se sont rencontrés au centre Guy-Toffoletti de Bagnolet. Ils ont créé ces gâteaux en forme de rouges à lèvres.
Saint-Ouen, ce samedi. Aziza Gonon et Vincent Ollinet se sont rencontrés au centre Guy-Toffoletti de Bagnolet. Ils ont créé ces gâteaux en forme de rouges à lèvres.

Les mines sont attentives et les regards gourmands. Chacun est tendu vers l’objet du désir : des bâtons géants de rouges à lèvres aux couleurs brillantes. Ils sont garnis d’un gâteau imaginé par la pâtissière de Bagnolet Aziza Gonon : un financier dressé sur un sablé à la drèche, recouvert d’un glaçage rose, le tout moulé dans un stick de rouge à lèvres s’inspirant des sculptures en bois réalisées par Vincent Ollinet, artiste plasticien de Bagnolet.

Le duo répond ainsi à la demande de la catégorie « Cuisine et création » du championnat du monde des cuisines du monde en Seine-Saint-Denis : proposer une œuvre à la fois culinaire et artistique, contenant au moins deux produits cultivés ou transformés dans le département. Ce concours, lancé par le conseil départemental avant l’été, vise à valoriser son excellence culinaire et sa diversité.

Ce samedi, à la Manufacture design de Saint-Ouen, le jury présidé par Amaury Bouhours, chef exécutif au Meurice, restaurant parisien d’Alain Ducasse, a départagé les cinq demi-finalistes, aux profils et aux recettes variés. « C’était le but de ce concours, lance Jean-Philip Lucas, responsable de l’organisation de l’événement produit par le Parti poétique. Avoir des propositions artistiques et des plats très différents. » La finale, ainsi que celle de l’autre catégorie « Recette de famille », se déroulera le 24 septembre prochain, à Zone sensible, la ferme urbaine de Saint-Denis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.